Retour à la    page d'accueil

 

Chapitre 7

L'instruction publique 

l'histoire des écoles de 1830 à 1914

Les écoles d'aujourd'hui

Pointe le curseur de la  Souris  sur chaque photographie

   

   

 

Chapitre 8

La municipalité 

Pointe le curseur de la  Souris  sur la liste des Conseillers

 

Chapitre 9

La guerre de 1870 

En 1870, la France est - encore ! - en guerre. Bien que l'Empire ait été plébiscité massivement en mai, il s'effondre en quelques jours au mois d'août. C'est une véritable débâcle.

La capitulation générale intervient fin janvier 1871, trois semaines à peine après celle de Péronne. En effet, il faut dire que notre région a durement souffert de cette guerre aujourd'hui presque oubliée.

Pour mémoire, on retiendra que Péronne fut bombardée, quasiment sans discontinuer, du 28 décembre 1870 au 9 janvier 1871.

 

 

Chapitre 10

Le chemin de fer et la gare

La porte de Flamicourt

Le tortillard, la passerelle

C'est au XIX siècle que le réseau des chemins de fer français prend naissance. Le 24 juillet 1871, le conseil municipal, présidé par Alexandre VILLEMANT, décide la construction de la gare à la Chapelette. Un an plus tard, la même assemblée, à laquelle se sont joints les plus imposés, prend la décision d'implanter la gare à Flamicourt. La ligne va de Saint-Just-en-Chaussée à Cambrai, elle est classée comme ligne d'intérêt local. Elle est mise en service par tronçons successifs :

1er septembre 1873 : Mondidier - Péronne

1er octobre 1873 : Péronne - Epehy

16 au 25 juillet 1875 : Saint-Just-en-Chaussée - Mondidier

16 novembre 1876 : Epehy - Cambrai

La gare de Péronne est appelée  : gare de Péronne-Flamicourt

 

 

Chapitre 11

La Grande Guerre  1914 - 1918 

Le monument aux morts

Péronne, ville de garnison -  Ruines et reconstruction

 

Chapitre 12

Les industrie, les commerces,

les artisans aux XIX et XX siècles

 

Retour à la page d'accueil